Le tatouage pictural : peinture sur toile, encre sur peau

Le tatouage pictural : peinture sur toile, encre sur peau
22. novembre 2023

Un tableau dans la peau ? C’est tout le concept du tatouage pictural, rencontre bienheureuse entre deux arts : le traditionnel et le corporel. Caractéristiques, exemples, mode d’emploi : La Bête Humaine tire le portrait de ce style unique.

Art et tatouage : une relation privilégiée

Le tatouage est-il un art ? Si la question continue de faire débat entre amateurs de tattoo – et entre professionnel∙les mêmes, d’ailleurs –, une réponse fait bel et bien consensus : l’encrage, artistique ou pas, s’inspire des arts tels que l’imaginaire collectif les reconnait.

En effet, on ne compte plus, sur peau, les références :

  • à la musique : instruments, portraits réalistes de chanteuses et chanteurs…
  • à la littérature : citations de romans célèbres, personnages iconiques…
  • au cinéma : instantanés de scènes cultes, claps et caméras…

Le tatouage pictural, qu’est-ce que c’est ?

Mais il est un autre art qui, année après année, a su se tailler la part du lion sur les épidermes : la peinture. Parler de tatouage "pictural" (l’adjectif vient du latin pictura signifiant "peinture"), c’est donc parler d’un tattoo qui, au choix :

  • possède des caractères propres à la peinture artistique : dans ses lignes, ses couleurs, ses ombrages…
  • reprend directement une peinture célèbre : Le Baiser de Gustav Klimt, Les Tournesols de Vincent van Gogh…

Les caractéristiques des tatouages inspirés de la peinture

Outre le fait qu’il fasse directement référence à l’œuvre d’un∙e artiste, le tatouage pictural est associé à plusieurs caractéristiques. Inventaire.

Les textures et les nuances

Un tatouage pictural présente souvent des nuances et des textures similaires à celles d'une peinture. Les techniques utilisées peuvent évoquer la touche d'un pinceau, les taches d'aquarelle ou encore l'effet du pastel.

La profondeur et les dimensions

Grâce aux ombrages et dégradés spécifiques, ces tattoos véhiculent souvent une impression de profondeur, rappelant la sensation de relief d'une toile.

La riche palette de couleurs

Tout comme en peinture, le tatouage pictural joue avec une large palette de couleurs, allant des teintes pastel délicates aux nuances plus intenses et vibrantes.

Le sens du détail et la précision

Les tatoueurs qui se spécialisent dans cette technique se concentrent sur la finesse des détails, reproduisant fidèlement les traits et nuances de la peinture originale.

Tatouages picturaux : quelques exemples réalisés à La Bête Humaine

L’intégralité des visuels utilisés pour illustrer cet article sont issus du travail des tatoueurs de La Bête Humaine. Explication de texte pour ceux qui ont préféré prendre option Management et gestion au baccalauréat plutôt qu’Arts plastiques !

Eugène Delacroix

Moka s’est réapproprié l’une des œuvres emblématiques du peintre français : La Liberté guidant le peuple. Huile sur toile réalisée en 1830, elle demeure à ce jour une icône maintes fois détournée.

Franz Marc

Bro Vanthorn, lui, s’est intéressé à Franz Marc, chantre de l’expressionnisme allemand fauché à 36 ans dans les tranchées de Verdun. Son tattoo s’inspire directement du bestiaire construit par le peintre, entre figuratif et abstrait.

Jean-Michel Basquiat

En 1982, l’enfant terrible de l’underground new-yorkais signe une œuvre qu’il laisse sans titre mais que la postérité renommera Dinosaur. C’est ce tyrannosaure à couronne et de profil qu’on retrouve dans une autre composition signée Bro Vanthorn.

Pablo Picasso

Le maître espagnol est l’auteur de l’un des tableaux les plus évocateurs du 20e siècle : Guernica, huile sur toile cubiste réalisée en 1937 en guise de dénonciation d’un bombardement commandité lors de la guerre d’Espagne. Bro Vanthorn a convoqué sur dos la plus célèbre des œuvres du musée Reina Sofía.

Rembrandt

De 1628 à 1669, le peintre néerlandais s’est adonné à l’un de ses exercices fétiches : l’autoportrait. Moka a rendu hommage au plus célèbre d’entre eux, Rembrandt aux yeux hagards, gravure à l’eau-forte et burin réalisée par le maître en 1630.

René Magritte

Pierre-Gilles Romieu, lui, s’est envolé outre-Quiévrain. Il est notamment l’auteur d’un tattoo librement inspiré des Compagnons de la peur, peinture à l’huile du surréaliste belge René Magritte mettant en scène chouettes et hiboux, ailes contre ailes.

Ridolfo del Ghirlandaio

Moins connu que ses illustres confrères cités à l’instant, Ridolfo del Ghirlandaio est un peintre italien de la Renaissance appartenant à l'école florentine. On lui doit notamment l’œuvre tatouée sur dos par Moka où apparait le lettrage Sua cuique persona – "à chacun∙e son masque".

Pour encore plus d’inspiration, vous pouvez aussi venir visiter La Lison, la galerie d’art à l’intérieur même de notre salon de tattoo !

De quels peintres s’inspirer pour un tatouage ?

En matière d’encrage pictural, de nombreux peintres emblématiques peuvent servir de source d’inspiration. En voilà cinq, sélectionnés par nos soins de manière parfaitement subjective !

Amedeo Modigliani

Connu pour ses portraits allongés et son style unique, le peintre italien captive par l’étrangeté et la beauté de ses modèles. Ses visages ovales et yeux vides offrent un canevas intrigant pour les tatouages.

Claude Monet

Les scènes impressionnistes du peintre français, avec leurs reflets d'eau et leurs jeux de lumière, peuvent être magnifiquement transposées sur la peau.

Frida Kahlo

Les autoportraits chargés d'émotions et les thèmes symboliques traités par l’artiste mexicaine sont aussi sources d'inspiration pour des tattoos à forte puissance évocatrice.

Tamara de Lempicka

Artiste Art déco renommée pour ses portraits stylisés et ses couleurs vibrantes, Tamara de Lempicka voit ses œuvres se prêter à merveille aux tatouages grâce à leurs formes géométriques et leurs palettes contrastées.

Salvador Dalí

Difficile de ne pas citer le moustachu de Figueras. Ses scènes surréalistes et mélancoliques peuvent offrir une base créative pour des compositions oniriques dans l’épiderme.

Se faire tatouer une peinture : mode d’emploi

Envie de passer du pinceau aux aiguilles ? Voici quelques étapes clés à suivre !

N°1 : le choix de l'œuvre

C’est le b.a.-ba : avant de vous faire tatouer une œuvre picturale, encore faut-il avoir jeté votre dévolu sur une œuvre ! Notre conseil ? Sélectionnez une peinture qui vous parle à la fois esthétiquement et émotionnellement.

N°2 : la consultation avec le tatoueur ou la tatoueuse

Votre tableau en tête, sollicitez une tatoueuse ou un tatoueur qui peut d’ores-et-déjà témoigner d’une expérience dans le style pictural, et discutez de votre choix avec elle ou avec lui. C'est l'occasion pour vous de comprendre comment l'œuvre peut être adaptée à la forme et au mouvement de votre corps.

N°3 : l’adaptation du design

Votre prestataire évaluera l'œuvre et proposera des modifications pour que le tatouage rende au mieux sur la peau. Ces changements peuvent inclure le redimensionnement, l'ajustement des couleurs, ou encore la mise en évidence de certains détails.

N°4 : le positionnement de la pièce

L'emplacement du tatouage sur votre corps est crucial. Il faut tenir compte de la forme, de la taille et du mouvement de la zone à tatouer pour que le rendu final de l'œuvre soit optimisé.

N°5 : la réalisation du tattoo

Une fois que tout est décidé, votre tatoueur∙se sort ses encres et son dermographe (sa machine à tatouer) et vous tatoue ! La durée dépendra de la complexité et de la taille du tatouage. Il n’est pas rare qu’un tatouage pictural requiert plusieurs séances.

N°6 : l’application de soins post-tatouage

Lorsque votre session est terminée, vous appliquez tous les soins de tatouage habituels : nettoyage à la solution antiseptique, application d’onguent, etc.

N°7 : les potentielles retouches

Des retouches peuvent être nécessaires après tout acte de tattoo. Si tel est le cas, vous revenez voir votre tatoueur, généralement un mois après la touche finale !

La référence La Bête Humaine pour vos tatouages artistiques

Un tableau que vous trouvez beau ? Une aquarelle intemporelle ? Une toile vraiment au poil ? Venez vous la faire encrer dans notre studio de tatouage à Paris !

La Bête Humaine est ouverte tous les jours (excepté le dimanche) de 10h à 19h :

illustrations: 
Retour aux actualités