Pieuvres et poulpes : nos tattoos tentaculaires

bete-humaine-tatoueur-paris-tatouage-tattoo-pieuvre
2. juillet 2020

Envie d’admirer des poulpes et des pieuvres ? Oubliez l’Aquarium de Paris et hissez la grand-voile vers La Bête Humaine !

Un céphalopode à la mode

La pieuvre et le poulpe sont les noms vernaculaires donnés à certains céphalopodes devenus célèbres parmi les invertébrés pour le haut degré d’évolution qu’ils représentent. Des mollusques primitifs d’il y a 500 millions d’années, qui portaient encore une lourde coquille, à l’animal qui peuple aujourd’hui nos mers, l’adaptation à son milieu de cette bête semblable à nulle autre a été prodigieuse.

Les poulpes selon Hokusai et Jules Verne 

Avant de délaisser les océans au profit des épidermes, la pieuvre a d’abord marqué de son encre l’Art et la culture populaire. On pense, pêle-mêle, aux mosaïques romaines de l’Empire romain figurant déjà l’animal ; au Rêve de la femme du pêcheur, estampe érotique signée Hokusai ; à la créature abyssale qui hante les Vingt Mille Lieues sous les mers de Jules Verne ; au terrible Kraken, remis au goût du jour par la saga Pirates des Caraïbes ; ou bien encore à la sculpture surplombant l’entrée principale de l’Institut océanographique de Paris.

Nos tatouages de pieuvres

Depuis tous temps, les tentacules de la pieuvre s’immiscent donc partout… y compris entre les murs des studios de tatouage. À La Bête Humaine, plusieurs membres de notre équipe se sont attachés à représenter le mollusque. Chez Moka, celui que la langue anglaise nomme « octopus » lorgne vers le réalisme. Chez Bro, le corps du poulpe se fait macabre et se confond avec celui d’une tête de mort. Enfin, chez Pierre-Gilles Romieu, la pieuvre est biomécanique et revêt une robe aux couleurs cartoon.

Votre tatouage à Paris avec La Bête Humaine

Envie de passer sous nos aiguilles ? La Bête Humaine est ouverte tous les jours sauf le dimanche de 10h à 20h !

 

illustrations: 
Retour aux actualités